Je deviens Frontalier Suisse.

Et oui, tout est dit. Je me lance dans une nouvelle aventure, une aventure assez simple qui est de devenir Frontalier. Cela fait depuis novembre 2013 que je suis sur le Projet Suisse, mais je n’en parlais pas pour éviter la déception, ou encore, éviter que cela ne me pose des soucis au niveau de mon emploi actuel. Emploi que je quitterai courant Mars 2014 pour prendre mes nouvelles fonctions. Mais je vais tout vous dire içi. Comme ca, je vais partager mon expérience et aussi donner de petits conseils pour ceux qui souhaiterais passer le pas également.

Pour commencer, je voulais trouver un nouvel emploi, pas spécialement en Suisse, mais changer. Ayant des amis frontalier, je me suis dit

Tiens, et pourquoi pas tenter l’expérience

Je me suis donc mis à le recherche d’un emploi en Suisse et pour ca, quand on ne connait pas le pays, c’est un peu comme chercher une aiguille dans une meule de foin. Mais en cherchant et surtout, en demandant, l’on trouve et le site JobUp est parfait car il regroupe ne très nombreuses offrent d’emploi en un seul lieu et pour toutes les branches que vous souhaitez. Un peu à la manière du site de l’ANPE en france, vous aurez également la possibilité de postuler en ligne. C’est graçe à ce site que j’ai peu postuler sur une 100ène d’annonces. Sur la centaine, environ 75% m’ont répondu, et sur ces 75%, j’ai obtenu 3 entretiens. Lors de ces 3 entretiens, l’un était plus une réunion Tupperware qu’autre chose. Pour les deux autres, ce furent de réels entretiens, dont l’un m’a été refusé, car j’étais Français et que je n’avais pas encore de Permis de travail, en revanche, pour le second, ce fût tout autre chose. Mais pour résumé, si vous voulez changer de travail et tenter le travail en Suisse, il vous faudra passer par la case JobUp et envoyer une tonne de CV.

Mon Nouveau travail.

Avant que ce ne soit mon nouveau travail, je suis passé par plusieurs phase, la première, ce fût la réunion d’information, le premier entretien en quelque sorte, mais à plusieurs. C’était le 14 novembre 2013, de bon matin. Rendez-vous donné à Lausanne (CH) pour une réunion d’information d’environ 1H pendant laquelle il nous a été expliqué ce qu’était le métier de Protecteur CFF. Cette réunion avait pour but de faire une première sélection et dégouter un maximum de personnes pour ne garder que ceux qui étaient réellement motivé. Le second entretien, qui eu lieu fin novembre, était du même ordre. Une fois ces deux réunions passées, il fallut passer 2 visites médicales

  • Examen des yeux et de l’ouie dispensé par les CFF
  • Examen médical chez un médecin agréé par les CFF

L’ensemble des documents émis par ces visites sont ensuite envoyé à Berne pour qu’une décision soit prise. Une fois la décision prise, mon futur employeur est informé du status de mon dossier.

A la suite de cela, j’ai reçu le précieux appel de mon futur employeur pour m’informer que j’étais prit. Et aussi, que je commencais l’école dès le 24 mars 2014.

Voilà, ce n’est pas une grande histoire, mais c’est un début. Pour le moment, je me pose de nombreuses questions

  • Démarches pour le permis de travail
  • Les charges soumises au salaire
  • Les impôts en France
  • La sécurité sociale

Voilà, des petites questions auxquelles il me faudra rapidement répondre, mais je ne manquerai pas de vous en faire part sur mon blog 🙂